Archive de la catégorie ‘Inclassables’

16
Oct

Le loup garou du Juras

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

Une petite idée de scénario aujourd’hui.

On va vous parler de Gilles Garnier, de tribunal, d’enfants dévorés, de loups garous et d’esprit bien sûr. Tout se passe dans le Juras, à Amange. L’histoire est encore bien connue dans les légendes locales. Au milieu du XVIème siècle, un homme et sa famille s’installer dans la forêt, à deux kilomètres du village. Mais en 1574, l’homme de la maison Gilles Garnier est accusé d’être un loup garou par les habitants locaux. Ils se saisissent de lui et l’envoie à Dole où il sera emprisonné, torturer juger et condamner à être brûlé vif, sans même avoir été étranglé avant (une méthode courante pour apaiser la souffrance du condamné, …).

Alors que s’est-il passé ? Gilles Garnier a-t-il en effet tué les 4 enfants, comme il a été mentionné au procès ? après tout, il l’a avoué (sous la torture). A moins qu’il n’ait été victime des croyances populaires : une famille qui vit éloignée de la civilisation en forêt, un hiver particulièrement dur qui pousse les villageois à la haine (pendant le même hiver quatre autres villageois sont tués sans procès par la vindicte populaire), et Gilles Garnier était un étranger venant de Lyon, un intrus. Seul avec sa famille en forêt, il peut avoir essayer de voler du bétail dans les fermes proches, ce qui aurait conduit à son arrestation et à sa mort.

loups

 

Dans le cadre de XVII, on pourrait imaginer le scénario suivant. Un esprit de type Génie du mal se trouve dans la région d’Amange depuis 1500 environ. Il pousse ses réceptacles à s’attaquer aux enfant, en faisant croire à des attaques de loups. En 1560, Gilles Garnier arrive et c’est aussi un possédé, un esprit de type Fauve. En 1574, le Génie du mal fait cette fois accuser Gilles Garnier, ce qui lui permet de se débarrasser d’un autre possédé par la même occasion.

De son côté, Gilles Garnier serait un possédé de Lyon qui découvre horrifier ses pouvoirs. Il fuit Lyon avec sa famille pour s’éloigner de la civilisation et finit dans la forêt de Serre du Juras. Son esprit, un esprit loup, le pousse à dévorer de la viande crue. Le possédé s’en sort en chassant, pendant que sa famille garde le secret.

Voilà la vérité, deux possédés qui se rencontrent et une histoire finale tragique. Les « attaques de loups » vont continuer dans la région entre 1500 et 1633. Environ tous les dix ans, un homme du pays est tué par la vindicte populaire, poussé par l’esprit Génie du mal.

Enfin, vers 1630, les PJ arrivent sur la scène. Ils peuvent être membres de la croix de pureté, ou au contraire être envoyés par la fleur de lys pour résoudre l’affaire avant que les chasseurs de possédé ne débarquent.

En menant l’enquête, les PJ peuvent se rendre compte que les « attaques de loups » suivent un schéma régulier, se répétant tous les dix ans environ. Ils peuvent aussi rencontrer l’esprit fauve qui possédait Garnier. L’esprit est allé posséder des animaux, mais ils gardent une mémoire vivace de son temps avec Gilles Garnier. L’esprit fauve peut expliquer que Garnier n’a jamais attaqué d’enfants. L’hiver 1573-4 fut rude. Et les animaux sauvages se faisaient rares. Alors Gilles Garnier, possédé, commença à voler des animaux dans les fermes alentours, chèvres, puis vaches. Toujours pour satisfaire son esprit.  Mais ce fut tout. Jamais Garnier n’est allé plus loin. L’esprit fauve peut guider les PJ vers le vrai responsable. Le Fauve prendrait alors volontiers sa vengeance sur le Génie du mal.

 

3
Avr

Jeu de Rôle Magazine num 33

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

Le dernier JdRMag vient de sortir. Et vous pourrez y trouver un scénario pour XVII, Orbetello.

Il s’agit d’un double scénario, pouvant être joué avec deux tables, une de PJ français, l’autre de PJ espagnols. Chaque table est doté de son propre MJ. Les deux groupes vont évoluer autour de la ville assiégée d’Orbetello, en Italie. Un scénario relevé et difficile qui s’achève par un final mortel. On ne vous en dit pas plus 😉

 

 

jdrMag num33, crédit Le GROG

28
Mai

Les aides de jeu

   Ecrit par : Gustavitch   in Inclassables

Afin d’accélérer les explications de règles ainsi que la préparation des scénarios pour les MJs, on a fait deux aides de jeu.

La première est une fiche rappel des règles qui permet aux joueurs d’avoir le système de jeu sous les yeux. Ainsi, même pour une première partie de XVII, il est possible de commencer à jouer immédiatement en s’épargnant les 15 voire 30 minutes d’explication de règles. Dès qu’on a besoin d’une règle, hop on regarde la fiche.

La seconde permet au MJ d’être plus réactif durant la partie. Cette fiche est la « feuille de perso » du MJ. Il y reporte les caractères des esprits et y prépare quelques interventions. L’intérêt est triple. D’abord, le MJ s’assure quelques inerventions pour chaque esprit, ensuite, garder les caractères des esprits sous les yeux permet une meilleure incarnation des esprits au moment de les jouer (« il avait quoi comme caractère celui-là déjà ? Ah oui il était un peu idiot.. Ah non il était passionné de chaussures et Infantile ! »), enfin, cela libère le MJ de la pression durant le scénario. Plus besoin de se dire de temps en temps « ah tiens ça fait longtemps, il faudrait faire intervenir un esprit ça serait cool… ». Là on a la fiche sous les yeux avec quelques interventions bien pensées au calme, ça pulse, c’est plus crédible et plus marrant.

Bon téléchargement !

 

notes_fiche_esprits

27
Juin

Interview pour Le Fix

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

 

Vous retrouverez dans Le Fix du mois une interview de votre serviteur pour présenter XVII  et préciser deux trois choses sur le jeu.

Ca se passe par là :

http://site.di6dent.fr/wp-content/uploads/2014/06/fix_140_06-2014.pdf

 

Pour info, le site de Di6dent, dont fait partie le Fix : http://site.di6dent.fr/

 

fiximg

 

19
Mar

La campagne Ulule atteint les 200%

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

Et voilà que nous venons d’atteindre les 200% sur Ulule. Le double de ce que nous avions besoin pour éditer.

C’est fou, c’est vraiment extra.  🙂

On va continuer cet ouvrage  avec encore plus d’ardeur pour qu’il soit une grande réussite.

Merci.

http://fr.ulule.com/xvii/

10
Mar

Ulule 100 %

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

 

 

ulule100

Et même 103% qui viennent d’être atteint !

En moins de 3 jours, c’est remarquable.

XVII va donc être bel et bien édité par JDR Edition, grâce à votre soutient. Merci beaucoup à tous de croire en nous 🙂

Maintenant on s’attaque au prochain palier. Pour en faire un livre d’anthologie ?

 

 

 

7
Mar

Campagne Ulule

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

En ce vendredi 7mars 2014,  c’est le début de la campagne Ulule pour XVII.

Si on  atteint 4500 euros,  le jeu sera édité et on pourra le retrouver en boutique  ainsi que chez JDR édition.

C’est ici que ca se passe : http://fr.ulule.com/xvii/

C’est le moment de faire du bruit.  Parlez du projet autour de vous.  Aidez nous à faire de XVII un grand JDR. 🙂

 

LivreUlule

 

2
Mar

Merci Troll and Roll

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

Un petit article pour remercier l’association du Troll N’ Roll de Messancy en Belgique. Hier, j’ai eu l’occasion de faire découvrir XVII dans leur locaux et ce fut vraiment un bon moment.

C’est toujours bon de voir des passionnés 🙂

 

Leur FB : https://www.facebook.com/pages/Troll-N-Roll-ASBL/234038369981194

6
Jan

Cartes et illustrations

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

Un petit article aujourd’hui sur un petit point techniques : Trouver des cartes et des illustrations pour les parties de JDR.

Dans le cas du JDR  XVII : au fil de l’âme, qui se joue dans un contexte historique, les illustrations sont faciles à trouver. En effet, il existe beaucoup d’images libres de droit qui sont des versions numérisées de tableaux, de gravures ou de plans d’époque.

Une des premières pistes pour trouver votre bonheur, c’est wikipédia, ou plutôt wikimédia, où on peut trouver aisément un portrait pour représenter son personnage ou pour mettre un visage sur le grand méchant de la campagne décrit depuis si longtemps.

http://commons.wikimedia.org/wiki/Accueil?uselang=fr

Ce dernier tableau est un autoportrait de Rubens, mais rien ne vous empêche pendant votre partie de l’utiliser en disant que c’est le portrait d’un prince de sang qui a disparu et que les PJs doivent retrouver.

 

Une autre pistes, très intéressantes, est la bibliothèque numérique Gallica. Par exemple, on peut rechercher des plans concernant la ville de Paris :

http://gallica.bnf.fr/Search?ArianeWireIndex=index&lang=FR&q=Plan+de+paris&p=1&f_century=17

On peut ainsi trouver des gravures de hôtels particuliers, ou des plans de campagne.

 

Là encore, beaucoup de ces œuvres sont libres de droit, c’est même un critère possible lors des recherches.

C’est un des grands avantages avec le XVII ème siècle : beaucoup de documents de cette époque nous sont parvenus. On peut ainsi aisément s’en inspirer.

 

4
Oct

CR Octogônes

   Ecrit par : DocM   in Inclassables

La convention Octogônes, c’était ce week end. L’équipe de XVII : au fil de l’âme était présente pour une partie découverte le samedi aprem.

Comme l’année dernière, Octogônes, c’est plein de gens, une super organisation et beaucoup de convivialité. Bref, une convention qui fait plaisir. 🙂

Le scénario qu’on a fait jouer comportait la spécificité d’avoir deux MJs : un pour les PNJs et la narration (moi), l’autre pour les esprits (Gustavitch).  Il s’agit d’une des façon de meujeuter une partie de XVII, moins classique que celle faisant intervenir un seul MJ qui joue tout. L’intérêt du deuxième MJ est de pouvoir donner plus de corps et de caractère aux esprits. Gustavitch a ainsi pu passer d’un joueur à l’autre, leur parlant directement à l’oreille, pour renforcer le lien avec l’esprit.  On avait déjà tester cette formule avec nos bêta testeur et une fois encore, nous avons vu que les joueurs se prenaient au jeu.

Le scénario en lui même faisait beaucoup intervenir les souvenirs des esprits qui revenaient sur les lieux de  la mort de leur précédents réceptacles.  A part un petit problème de timing sur la fin,  nous avons passé un bon moment et les retours des joueurs ont été bons.  Le système est d’après eux facile à assimiler.  Petit bémol par contre, ce scénario ne comportait pas trop de composantes historiques, toute la place étant prise par les interventions des esprits. Difficile d’aborder tous les thèmes du jeu dans un seul scénario.